lundi 2 février 2015

Salle d'expo ! L'entrée au fonds à gauche !
Sous sol ! Salle Peinture !
Au fonds c'est l'ascenseur !

Belle façade ! huisserie montée ! Reste l'enduit sur béton !
Salle d'expo !
 Vue de la salle d'exposition sur le futur accès à l'accueil !
Vue sur le couloir d'entrée !
Tournez la photo !  vous avez le couloir d'entrée ! ;)
Salle d'exposition vue du couloir d'entrée !
Sous sol ! Salle Peinture !
Là on admire l'enduit de la montée d'escalier !
Sous sol ! A gauche salle peinture, à droite salle de spectacle !
Salle de spectacle ! C'est haut !
Toilettes sous sol !

Photos de Valéry Laurent

vendredi 9 janvier 2015

communiqué de la FFMJC suite à l’attentat contre Charlie Hebdo



La Fédération Française des MJC condamne sans appel l’ignoble attentat contre le journal CHARLIE Hebdo.

Plusieurs journalistes, ce 7 janvier 2015, ont payé de leur vie la défense sans concession de la haute idée qu’ils se faisaient de la liberté de la presse. Ce combat, ils l’ont mené depuis plusieurs années, courageusement, pour nous tous, avec leurs seuls plumes et crayons.

La Liberté, dans notre République, n’est pas une valeur négociable qui s’ajusterait en fonction des sondages. La Liberté de la presse, c’est le premier rempart qui défend toutes les autres libertés : la liberté d’expression, la liberté d’opinion, la liberté de conscience.

Fédération d’associations d’éducation populaire, nous ne céderons pas à la peur et à la division vers lesquelles cet acte odieux voudrait nous entraîner. Car notre deuxième valeur, c’est la Fraternité entre les Femmes et les Hommes, quelles que soient leurs origines, leurs opinions ou leurs religions.

Ainsi, la FFMJC, les MJC, et tous les citoyens qu’elles rassemblent, de toutes nationalités, de toutes classes sociales, de toutes générations, s’associent solidairement à tous ceux qui refusent farouchement la peur, la terreur, et la barbarie.

Nous appelons toutes les MJC qui partagent ces valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité à manifester leur soutien à Charlie Hebdo, à entreprendre des actions citoyennes dans leur ville, dans leur quartier, pour démontrer qu’il est si bon de vivre ensemble au-delà de toutes nos différences.

Le rassemblement de toutes ces volontés et ces forces de liberté, d’égalité et de fraternité est la seule réponse possible à la barbarie.
Le 8 janvier 2015